billetterie en ligne

dormez je le veux ! / mais n'te promène donc pas toute nue !

théâtre |

CIE GILLES BOUILLON - GEORGES FEYDEAU

Non, il ne s’agit pas d’un spectacle de mentaliste, même si l’hypnose est à l’honneur dans cette pièce accompagnée, au cours de la même soirée, d’une autre perle du répertoire : Mais n’te promène donc pas toute nue !

Théâtre de Châtillon

 

 

« La revanche des sans voix », c’est ainsi que Gilles Bouillon qualifie ces deux pièces de Feydeau.

Dans Dormez je le veux !, un domestique hypnotise son maître et se fait servir par lui.

Mais n’te promène donc pas toute nue ! met en scène la femme d’un homme politique en vue dont la tenue (légère) et le langage (sans filtre) envoient valser les convenances et les hypocrisies.

On connaît la précision d’horlogerie de la mécanique comique de Feydeau, auteur réputé de vaudevilles de la fin XIXe. Pour autant, son art trouve écho aujourd’hui en ce qu’il dénonce et déroute les hiérarchies sociales, allant jusqu’à dévoiler le corps de la femme, objet de tous les désirs et de tous les opprobres, hier comme de nos jours.

 

Familier du Théâtre de Châtillon, Gilles Bouillon revient avec deux courtes pièces enlevées, qui requièrent une réelle virtuosité des acteurs emportés par le tourbillon de l’écriture et les rires en cascades qu’elle provoque inexorablement.

 

 

 

Distribution

Avec Frédéric Cherboeuf, Nine de Montal, Mathias Maréchal, Iris Pucciarelli, Vincent Chappet, Paul Toucang / Dramaturgie Bernard Pico / Décor et costumes Nathalie Holt / Lumières Alexandre Barthelemy / Musiques et sons Alain Bruel / Régie générale Nicolas Guellier / Régie plateau Théo Jouanneau / Photo Petro 

 

Production

Production Compagnie G. Bouillon / Coréalisation : Théâtre de Châtillon / Coproduction : Anthéa, Antipolis-Théâtre D’antibes / Participations artistique : L’ensatt et le Jeune Théâtre National.

La Compagnie est subventionnéepar le Ministère de la Culture. 

 

Théâtre de Châtillon

 

[Création]

 

Show devant samedi 23 novembre à 19h45