théâtre
rumeur et petits jours
RAOUL COLLECTIF
Rumeur et petits jours
Rumeur et petits jours

sam 18 mars à 20h30


Allons bon, les Belges ont encore frappé !

Le « Raoul collectif » (hommage au situationniste Raoul Vaneigem) manifeste la joyeuse insolence d’outre Quiévrain.

Changeons l’Art, nous changerons la Société. D’où le nom sous lequel se déclarent cinq jeunes gens qui ne comptent pas reproduire au théâtre l’organisation du travail mais s’épanouir en vibrions anonymes de l’utopie. Vive la bande, que travaille l’ « énergie adolescente » de la création.

Ces agitateurs agités ne renoncent pas à vivre la vie autrement. Tout ce qui est chasse au bonheur ou à la vérité, ou au ptérodactyle, comme déjà dans leur « Signal du promeneur », les intéresse. Ici ils mixent plusieurs cas historiques différents de groupes d’innovation, pour voir les chances qu’a une tabula rasa de rendre aux hommes leur liberté. C’est quand les temps sont difficiles qu’on a besoin d’un théâtre de brèche. Comme dit Michaux, s’il n’y a plus de soleil, il reste à essayer de « mûrir dans la glace ».

Le Raoul collectif préfère la fête à la défaite. Ici maintenant, honneur au Nouveau.


THÉÂTRE

tarif normal

durée 1h30


LA PRESSE EN PARLE
« On ne l’espérait plus vraiment : rire à gorge déployée dans un spectacle du festival « In » (Avignon) ! Raoul Collectif nous y a autorisés. Avec facétie et fantaisie. Flirtant même avec le burlesque et l’esprit dada. Ravageur, incendiaire (...) C’est drôle et fort. »

Télérama

AUTOUR DU SPECTACLE


AFTER SHOW après la représentation

DE & PAR

Romain David
Jérôme de Falloise
David Murgia
Benoît Piret
Jean-Baptiste Szézot


ASSISTANTE

Yaël Steinmann


AIDÉE DE

Rita Belova


CRÉATION,
RÉGIE SON

Julien Courroye


CRÉATION LUMIÈRES,
RÉGIE GÉNÉRALE

Philippe Orivel


RÉGIE LUMIÈRES

Isabelle Derr


COSTUMES

Natacha Belova


SON

Simon Denis


RENFORT SCÉNOGRAPHIQUE

Valentin Périlleux


CRÉDIT PHOTO

Céline Chariot