théâtre
LE SIGNAL DU PROMENEUR
RAOUL COLLECTIF
Le Signal du promeneur
Le Signal du promeneur

ven 11 avril à 20h30


Prix du public et Prix Odéon-Télérama au Festival Impatience 2012
Prix de la critique 2012, catégorie Meilleure Découverte


Qu’est-ce qui pousse un homme à rompre totalement avec son milieu, voire avec la société tout entière ? À opposer à un destin trop bien tracé, une révolte qui est le cri viscéral du vivant ?

Formé de cinq jeunes acteurs, le Raoul collectif s’empare de ces questions en convoquant une série de personnalités bien réelles ayant ainsi pris la tangente. Il entremêle joyeusement les fils disparates de ces destins pour les retisser en une réflexion jubilatoire sur la manière dont chacun tente de tracer son chemin. Aidés par une dynamique de groupe saisissante, qui a tout de la fratrie, les cinq jeunes hommes pointent les dysfonctionnements d’une société qui étouffe. Mais avec quelle légèreté ! Avec quelle inventivité formelle ! Avec aussi, par-dessus tout, un humour décomplexé.

Visuellement très réussi, souvent aussi délirant dans la forme qu’il est réfléchi dans le propos, drôle de bout en bout, « Le Signal du promeneur » est un bol d’air frais ! »


AVENTURE THÉÂTRALE ENTRE PLAISIR ET DÉLIRE

tarif normal

durée 1h35


LA PRESSE EN PARLE
« Première création qui tonne comme un manifeste artistique et politique... C’est assez foutraque, un peu chaotique, foisonnant et facétieux, déjanté en diable et carrément réjouissant. « Le Signal du promeneur » emporte les cœurs par l’énergie, l’exubérance et l’intelligence qui s’en dégagent. »

La Terrasse


« Enfin un théâtre qui a quelque chose à dire et le dit sans élucubrations mais avec poésie... »

AUTOUR DU SPECTACLE


SEMAINE DU CINÉMA BELGE du 2 au 8 avril

CONCEPTION,
MISE EN SCÈNE

Raoul Collectif


DE ET AVEC

Romain David
Jérôme de Falloise
David Murgia
Benoît Piret
Jean-Baptiste Szézot


COLLABORATION ARTISTIQUE

Natacha Belova (costumes)
Julien Courroye (son)
Emmanuel Savini (lumière)